Je signe des deux mains

J’ai choisi de me rattacher à la religion catholique en un temps où il n’y a plus de religion. Pourquoi donc ? Il me semble que je me détraquerais tout si j’essayais de faire autrement. Est-ce manque de veine personnelle ou enchantement invincible, mes pensées, ma conception du monde, mes passions ne peuvent s’ordonner que selon les directions catholiques. Mais ne puis-je me passer d’ordre ? ou du moins quitter l’ordre que je connais pour me jeter à l’aventure et en gagner un autre ? Aussitôt que je m’écarte, je m’épouvante.

D’ailleurs les système catholique est si vaste, si complet que chacun peut y trouver son orientation particulière. Je sais bien tout ce qu’il y a de latitudinaire dans cette vue qui, avouée, serait condamnée et que c’est assez hypocrite de profiter, à l’ombre du catholicisme, d’une liberté d’en sortir qu’on n’y trouve de nos jours que parce qu’elle a été imposée du dehors.

Pierre Drieu La Rochelle, Blèche, Gallimard, L’Imaginaire, 2008, p. 105-106

Pas son meilleur roman, sans doute, mais j’ai rarement autant adhéré à une phrase de lui qu’à celle mise en gras plus haut. Au passage, comme je crois que tous les romans de l’ami Pierrot me sont maintenant passés entre les mains, le petit top 5 arbitraire qui va bien :

1) L’homme à cheval
2) Le feu follet
3) Mémoires de Dirk Raspe (inachevé, le meilleur s’il l’avait fini, j’imagine)
4) Gilles
5) Les chiens de paille

En bonus, cette citation (librement adaptée d’après mes souvenirs) de Mme X., professeur des universités, spécialiste de l’histoire du sentiment et de la sexualité, pas franchement à droite, et c’est peu dire : « Non, franchement, Drieu, en plus, ses romans ne valent rien ; alors que Brasillach… ». (Je dirais l’inverse, mais passons…).

9 réflexions sur “Je signe des deux mains

  1. « D’ailleurs le système catholique est si vaste, si complet que chacun peut y trouver son orientation particulière. »

    Je signe moi aussi. Mais j’aimerais bien savoir ce qu’il y a de catholique dans les livres de Drieu. J’ai toujours pensé qu’il était païen. Cette fascination pour la chair chez cet homme, pour le peu que je sache de lui.

  2. Que ne vous convertissez point au protestantisme, cher Fandenimier ? Ce serait moins hypocrite, non ? (Mais j’entends bien que bannir l’hypocrisie de la foi est une entreprise délicate et peut-être malvenue).

  3. @ Sébastien

    Il y a toujours une ambiguïté ; évidemment ça n’est pas sainte Thérèse de Lisieux, mais le catholicisme le fascine, c’est indéniable.

    @ Raveline

    Je n’ai aucun goût pour le protestantisme, alors le catholicisme me plaît beaucoup. C’est la meilleure raison que je puisse vous donner.

  4. “D’ailleurs le système catholique est si vaste, si complet que chacun peut y trouver son orientation particulière.” attention à la tentation relativiste qd mm …il n’y a pas de chacun, il n’y a qu’un TOUT, mais un TOUT dans UN seul.

    concernant madame X, c’est vraiment le genre de profs qui profite du statut que lui donne la chaire pour dire n’importe quoi sur tout ce qu’elle n’a pas lu.

  5. Pas de tentation relativiste là-dedans, du moins je l’espère. L’Eglise catholique est une mais elle comporte de nombreux courants, propres à satisfaire toutes les sensibilités. « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père », selon la parole du Fils.

  6. J’ai lu dans votre blog que Drieu était un meilleur écrivain que Brasillach ?
    Vous voulez rire !
    Drieu était un obsédé de sa personne. Toujours à parler de lui ; de geindre ! C’était le Woody Allen de l’époque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s