Conte

Il était une fois un lion, un loup et un renard, qui partirent à la chasse. Ils tuèrent un âne sauvage, une gazelle et un lièvre. Le lion dit au loup : « Loup, aujourd’hui c’est à toi qu’il revient de partager le gibier entre nous ». Le loup déclara : « Sire, je crois que le mieux serait que vous preniez l’âne, et que mon ami le renard prenne le lièvre ; pour moi, je me contenterais de la gazelle ».

En entendant cela, le lion se mit en fureur. Il leva sa puissante patte et en frappa la tête du loup. Le crâne du loup se brisa, et l’animal mourut sur le coup. Le lion dit alors au renard : « Maintenant, tente de faire un meilleur partage ». Le renard déclara sur un ton solennel : « Sire, l’âne sera votre déjeuner, la gazelle sera le souper de votre majesté, et demain matin, le lièvre sera votre petit déjeuner. » Surpris, le lion lui demanda : « Renard, tu parles bien. Qu’est-ce qui t’a rendu aussi sage ? ». Le renard répondit : « Le bruit qu’a fait le crâne du loup en se brisant ».

Conte soudanais, traduit depuis cette page. Et croyez-moi, les Soudanais s’y connaissent.

5 réflexions sur “Conte

  1. Pingback: Twitted by baroquefatigue
  2. Pingback: Twitted by silbus4
  3. Pingback: Tweets that mention Conte « Baroque et fatigué -- Topsy.com
  4. Bonjour,

    c’est à propos de votre dernier tweet (celui sur le VIH chez les gays). Je n’ai pas réussi à trouver le lien « contact » alors je le fais via commentaire mais vous pouvez effacer.

    Je ne suis pas sûr que ce soit votre type de lecture mais puis-je vous suggérer le webzine minorités ( http://www.minorites.org/index.php/1-accueil.html ) en particulier les articles consacrées à cette question : par exemple http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/719-tres-chers-gays-je-ne-vous-comprends-plus.html ; http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/825-le-canari-de-la-mine-homosexuelle.html ; http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/733-le-sida-tout-de-suite.html etc ) Mais en général tout est à lire car c’est très bien écrit.

    Par ailleurs, cela me rappelle une intervention d’un des plus grands théologiens vivants, Hauerwas, à propos du mariage homosexuel. Il était contre cela mais encore plus contre les grandes lignes de la défense du mariage par les chrétiens qu’il trouvait trop sentimentaliste en ce sens qu’ils entretiennent la confusion entre le mariage et l’maour « romantique ». Il faisait remarquer que pour Saint Paul et les Pères de l’Eglise, le mariage avait, avant tout, la fonction de protéger les hétérosexuels qui ne peuvent vivre le célibat chaste de la violence du sexe. Autrement dit, le mariage permet de donner un sens éthique à la sexualité. Il concluait en disant que l’Eglise devra faire la même chose pour les homosexuels, c’est-à-dire les aider à se protéger de la violence sexuelle et à y donner un sens éthique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s